Bureau du Ministre de l'Etat pour la Réforme Administrative

 

Aperçu historique

 

1994-1995

  • Création de l'OMSAR
  • Désignation du Ministre d'Etat pour la Réforme Administrative pour présider un comité inter-ministériel chargé du développement institutionnel.

1995-1997

  • Recrutement d'experts pour le lancement des Etudes de Réforme.
  • Etablissement des UDI & UCT, conformément à des accords conclus entre le Gouvernement libanais et le PNUD, après l'approbation du Conseil des Ministres le 14/6/1996.
  • La réalisation et mise en exécution des études du PNRA (Programme National pour la Réforme Administrative).
  • Les prêts accordés par la Banque Mondiale No. 3930-LE, et le Fonds Arabe No. 325/96 deviennent opérationnels.
  • Début du Développement de la Stratégie de Réforme Administrative.
  • Début de l'exécution des projets élaborés par le PNRA.
  • Début de la Révision de la Description et de la Classification des Postes dans la fonction publique.

1997-1999

  • Finalisation de plusieurs études de réforme.
  • Réalisation de plusieurs grands projets relatifs à la Technologie de l'Information.
  • Application d'un plan de grande envergure pour la formation à la Technologie de l'Information, et organisation de plusieurs séminaires.
  • Elaboration de l'avant-projet de la stratégie de la Réforme Administrative.
  • Etablissement de la politique et la stratégie de la Technologie de l'Information.
  • Lancement du prêt accordé par l'UE.

2000 +

  • Mise à jour de la stratégie de la Réforme Administrative, et sa présentation au Conseil des Ministres pour approbation.
  • Mise en place des systèmes de TIC (Technologies de l'Information et de la Communication) développés pour couvrir un large nombre d'institutions relevant du secteur public.
  • Application de certaines composantes de la stratégie de la Réforme Administrative.
  • Relance du programme relatif à la Description et la Classification des Postes, supposé être finalisé avant la fin de l'an 2001.
  • Proposition d'une nouvelle échelle de salaires et de la classification des postes pour le secteur public en l'an 2001.
  • Elaboration de projets tels que le "Gov Net" et la carte d'identité numérique comme projets prioritaires à court terme en matière de TIC.

Pour un aperçu historique plus élaboré, veuillez accéder à la version en anglais.

 

Qu'est-ce que le numéro 1700?

 

Le Bureau du ministre d'Etat pour la Réforme administrative (OMSAR) a mis le nombre 1700 au service du citoyen en vue de lui fournir toutes les informations nécessaires quant à  la réalisation des formalités administratives. Ces informations sont disponibles sur le site  www.dawlati.gov.lb

Le citoyen peut composer le 1700 de n'importe quelle ligne téléphonique fixe ou mobile sans aucun supplément à payer (pour les frais d'une communication ordinaire), et ce du lundi au vendredi entre 8 heures du matin et 14 heures .